formation enseignant handicap
Ecole et handicap

Formation enseignant handicap : laquelle choisir ?

Un enfant porteur de handicap a des besoins différents des autres. Cela se traduit au quotidien, mais aussi dans ses apprentissages scolaires. Et, il faut bien l’avouer, il n’est pas toujours évident d’adapter sa pédagogie. Vous êtes sensible à l’accueil des élèves en situation de handicap et aimeriez vous spécialiser pour les accompagner aux mieux ? Ça tombe bien, il existe plus d’une formation enseignant handicap pour accompagner les enfants aux besoins spécifiques. Prêt à les découvrir ? On y va !

Qu’est-ce que ça veut dire, être enseignant handicap ?

Un enseignant peut intervenir à différents niveaux dans la scolarisation d’un enfant porteur de handicap.

L’enseignant référent handicap : la ressource

Les enseignants référents sont les interlocuteurs des parents et des professionnels qui accompagnent les élèves en situation de handicap. On les appelle aussi ERSEH (Enseignant Référent à la Scolarisation des Élèves en situation de Handicap).

Le cadre d’intervention

Les enseignants référents suivent les élèves concernés tout au long de leur scolarité, depuis la maternelle jusqu’à la terminale (voire le BTS ou la classe prépa). Pour cela, l’enfant peut avoir la scolarisation de son choix :

  • En école « classique » ;
  • En institut spécialisé ;
  • À domicile, etc.

Pour qu’un élève puisse être suivi par un enseignant référent handicap, son handicap doit être reconnu via la MDA (Maison Départementale de l’Autonomie) ou la MDPH (Maison Départementale des Personnes en situation de Handicap).

Les missions de l’enseignant référent

Il est la personne ressource pour les familles et les enseignants qui accueillent un enfant en situation de handicap dans leur classe.

Il permet de mettre en lien la famille, l’enseignant et le directeur d’école, mais aussi les autres professionnels qui accompagnent l’enfant.

Son objectif : que l’enfant porteur de handicap soit scolarisé dans les meilleures conditions possibles.

Il est en contact régulier avec les différents intervenants, et mène les négociations pour faire avancer les choses dans le dialogue.

Vous l’aurez compris, l’enseignant référent handicap s’occupe de plusieurs enfants, scolarisés dans différents établissements ou à domicile. Il n’est pas rattaché à une école en particulier : c’est la ressource à solliciter pour trouver des solutions adaptées.

En tant qu’enseignant, si vous avez à cœur d’accompagner les enfants différents, ce type de poste pourrait vous intéresser. Vous n’avez plus de classe attitrée, vous n’enseignez plus aux enfants, mais vous avez la connaissance du terrain et de ce qui peut être mis en place pour ceux dont les besoins sont différents. Vous faites le lien entre les différents acteurs pour que l’enfant puisse bénéficier d’une scolarité la plus adaptée à ses besoins.

L’enseignant qui accueille un enfant porteur de handicap en classe

Les élèves handicapés ont, la plupart du temps, des besoins spécifiques, selon la nature de leur handicap. L’enseignant, pour leur permettre de suivre une scolarité épanouie, doit adapter ses cours.

Le cadre d’intervention

On parle ici de l’enseignant qui accompagne les élèves au quotidien, dans le cadre de la classe.

Celle-ci peut avoir lieu dans un établissement classique, un ULIS (Unités Localisées pour l’Inclusion Scolaire) ou en établissement médico-social.

Sa mission

L’enseignant qui transmet aux enfants, notamment à ceux porteurs de handicap, se doit d’adapter ses outils et sa pédagogie.

Son objectif : permettre à chaque élève de progresser, en fonction de son rythme et de ses capacités propres.

Et, si vous êtes enseignant, vous êtes bien placé pour le savoir : il peut y avoir un (grand) écart entre les différents élèves.

Cela demande de l’adaptabilité, mais aussi d’utiliser des outils différents pour permettre, notamment à l’enfant porteur de handicap, d’intégrer les notions abordées.

Quelle formation pour devenir enseignant spécialisé handicap ?

Vous vous en doutez, une formation pour enseignant afin d’accompagner le handicap est un impondérable pour que les meilleures conditions d’apprentissage soient réunies. Vous vous demandez comment procéder ? Voici deux pistes à explorer.

Le CAPPEI, diplôme pour les enseignants spécialisés

Le CAPPEI (certificat d’aptitude professionnelle aux pratiques de l’éducation inclusive) est un diplôme pour les enseignants titulaires ou contractuels en CDI (1er et 2nd cycle).

Il est destiné à ceux qui accompagnent les enfants aux besoins différents. Les 300 heures de formation se répartissent entre un tronc commun (enjeux éthiques, partenaires, relation aux familles, besoins éducatifs et comment y répondre), deux modules d’approfondissement et un module sur la pratique professionnelle.

Il est aussi possible de l’obtenir grâce à une VAEP (Validation des Acquis de l’Expérience Professionnelle).

Avec le CAPPEI, vous pouvez devenir enseignant référent handicap ou accompagner des élèves aux besoins particuliers en classe, notamment.

Une formation qui permet aux enseignants sur le terrain de s’outiller

Avoir la capacité de s’adapter, c’est déjà une très bonne chose. Mais avoir des outils pédagogiques concrets, c’est encore mieux, non ?

Ils soutiennent l’apprentissage de l’élève, lui permettent d’intégrer les différentes notions à son rythme et sur la durée.

C’est justement ce que j’ai pu trouver avec la pédagogie Montessori.

Est-ce que vous le saviez ?

Maria Montessori a développé sa pédagogie auprès d’enfants qui étaient considérés comme « déficients ». Placés dans un hôpital psychiatrique, ils étaient livrés à eux-mêmes, sans occupation, à longueur de temps. Elle a pris le temps de les observer et de construire une méthode pour qu’ils puissent s’instruire, petit à petit.

Elle a ainsi pu déterminer, notamment, les éléments suivants :

  • L’enfant apprend en expérimentant par les sens ;
  • Pour cela, il a besoin d’une ambiance apaisante, d’activités et d’outils adaptés ;
  • Le rôle de l’accompagnant, notamment dans l’encadrement d’un enfant porteur de handicap, est primordial pour l’encourager et le motiver dans sa progression.

La pédagogie pose un cadre bienveillant et constructif. L’enfant va pouvoir apprendre en passant par le concret (manipulations) et se corriger lui-même. Il développe son autonomie en toute sécurité et dans le respect de ses besoins.

Vous aimeriez pouvoir accompagner vos élèves porteurs de handicap de cette manière ? Une formation, en tant qu’enseignant accompagnant le handicap, peut vous aider.

Je propose justement un pack qui inclut tout ce dont vous avez besoin pour vous spécialiser. Vous allez découvrir en détail ce que peut vous apporter la pédagogie Montessori, ainsi que les différentes activités à proposer pour le développement sensoriel, du langage et l’apprentissage des mathématiques. Curieux d’en savoir plus ? C’est par ici !